Et si tout était orchestré depuis le début par le dieu multiface ? Religion d’abord portée par les esclaves de Valyria, le dieu de la mort pourrait avoir tout organisé afin que plus personne ne deviennent l’esclave du roi de la nuit.

Spoiler alert ! Comme vous pouvez vous en doutez, cet article est bourré de spoil concernant l’épisode S08E03 de Game of Thrones.

article film

Avant d’aller plus loin, je veux d’abord parler de la faible luminosité qui a entouré entièrement l’épisode. C’était tellement nécessaire, et c’est l’un des rares moyens de briser le quatrième mur de la façon la plus discrète. Ce côté si sombre que nous voyions, cette nuit complète, c’est justement fait pour que l’on ressente la même chose que les protecteurs de Winterfell.

Les peuples libres pour défendre le Nord

Winterfell est protégée par 3 armées. Tout d’abord, il y a les Nordiens, bien que parmis eux, il y a de nombreuses têtes qui ont participé à de grandes batailles, la plupart ne sont que de simple citoyens qui n’ont jamais touché une arme de leur vie. Leur ennemi d’autrefois, les sauvageons, sont maintenant à leurs côtés pour protéger l’intérieur de la cité.

Ayant juré de servir Daenerys, les immaculés, équipés de leur lance et de leur bouclier sont de véritable rempart devant les remparts. Ayant été conditionnés depuis l’âge de 5 ans, ils n’ont peur de rien. Ce qui leur permet de tenir les portes, organiser un repli épique, et même protéger la sorcière rouge qui donnera le temps nécessaire à ce que le reste de l’épisode se déroule au bon rythme. L’effet papillon je vous dis !

Il ne reste alors plus que les Dothrakis. Les guerriers les plus féroces et efficaces d’Essos. Leur arakh enflammé, ils peuvent alors faire ce qu’ils font de mieux : charger l’ennemi du haut de leur monture, ce qui débute donc le bon déroulement de cet épisode. C’est ainsi que le dernier lien entre la Khalessi et son Khal disparaît. Effet PA-PI-LLLLOOOON : Notre chère fille des dragons perd donc le seul royaume (un royaume nomade, mais c’était son peuple tout de même.) qu’elle possède réellement. Maintenant qu’elle sait la vérité sur Aegon Snow, ou devrais-je dire Jon Targaryen, on peut parier sur une lutte intéressante entre celle qui veux tout posséder et celui qui enchaîne les titres sans les vouloirs.

Je ne prends pas en compte les quelques soldats qui sont restés fidèles à Théon, car leur seul et unique but et de protéger Bran jusqu’à l’arrivée du roi de la nuit. On doit d’ailleurs reconnaître une chose à Théon ! S’il avait été présent au gouffre de Helm, ce serait sans aucun doute un elfe tant il est performant avec son arc. Dans tous les cas, c’était sûr que Théon se sacrifierait pour réparer sa trahison envers les Stark qui ont toujours été sa famille. Par chance, c’est une lutte acharnée qu’il nous a offert. Il aura tenu tout juste assez de temps pour pouvoir charger sur le roi de la nuit, ce qui s’ajoute au bon déroulement de l’épisode déjà initié par les Dothrakis puis par Mélissandre.

Des morts évidentes.

Je suis étonné qu’il n’y ait pas eu plus de personnages de premier plan qui meurent. Après le second épisode, je m’attendais à voir une action héroîque de la part de Lyanna, et c’est une réussite, dommage tout de même que cela entraîne la fin de la lignée Mormont. Lyanna étant la première alliée du Roi du Nord, il était évident qu’après la bataille des bâtards, elle serait à nouveau présente pour protéger Winterfell. Sans elle, il aurait été bien difficile de vaincre le géant qui serait alors rapidement venu à bout des murs de la maison Stark.

Theon allait forcément se sacrifier pour réparer ses trahisons. Quant à Jorah, il a toujours été prêt à donner sa vie pour Daenerys donc même si ces personnages me manqueront, je ne suis pas choqué. Je m’étais même préparé à voir Ser Brienne et Sir Jamie tomber après s’être noblement protégé l’un l’autre, mais peut-être ont-ils survécu afin que le régicide affronte une autre tête couronnée qu’il connaît comme une sœur.

Je n’attendais rien de plus qu’un combat de berserker de la part de Sandor, sauf que j’avais oublié son amour pour le feu.. Et le voir faire face à toutes ses craintes lorsqu’Arya à besoin d’aide est l’un des passages que j’ai tout simplement le plus adoré de cet épisode. C’est d’ailleurs en leur compagnie que le plus mort-vivant de tout les mort-vivants présent lors de la bataille de Winterfell finit par être rappeler pour de bon auprès du seigneur de la lumière. Beric a finalement accompli son destin :  Sauver Arya pour lui permettre d’accomplir sa propre destinée.

La volonté du dieu multiface

Bran, en tant que mémoire de l’humanité, sait exactement comment tout doit se dérouler. Il n’en reste pas moins vulnérable et tout ce qu’il peut faire, c’est toutes les petites actions qu’il a pu réaliser jusque la, comme par exemple la dague salvatrice qu’il à offert a Arya.

La petite Stark à bien grandit. Il est loin le temps ou le jeune Jon Snow lui a offert Aiguille. Depuis, la cité libre de Braavos à fait d’elle une vrai petite assassin au service du dieu multiface.

elle a fait la rencontre de Syrio Forel et des sans-visages. Son entraînement dans la demeure du noir et du blanc couplé à son nouveau bâton à double tranchant lui permettent de survivre à la première partie de la bataille de Winterfell.  C’est également elle qui nous permet de rencontrer Beric, découvrant ainsi la puissance du seigneur de la lumière, qui n’est que l’une des nombreuses représentations du dieu multiface.

C’est d’ailleurs l’une de ses autres représentations, l’arbre barral des anciens dieux de la forêt qui permet à Bran de puiser dans les pouvoirs de la corneille à trois yeux. Ce qui incite le Night King à arrêter son combat pour aller s’occuper de la mémoire de l’humanité.

L’une des principales servantes du seigneur de la lumière n’étant autre que la femme rouge. L’entendre dire Valar Morghulis vient encore plus confirmer cette représentation. La prophétie de R’hllor veut qu’un descendant d’Aerys Targaryen soit celui qui mettra fin au règne du roi de la nuit. Et qui sont ses deux descendants encore vivant ? Jon et Daenerys, qui ont chacun de leur côté effectué diverses tâches qui les ont finalement amené là ou ils sont maintenant, afin de permettre à Arya de planter le verredragon dans la poitrine de roi de la nuit. Pour rappel, c’est exactement comme ça que les enfants de la forêt lui ont donné vie.

Reste une question en suspens : Mais qui est donc le roi de la nuit ? Je veux dire, on sait déjà que ce sont les enfants de la forêt qui l’on créer lorsque les premiers hommes ont envahi Westeros, et son but est donc de mettre fin à l’humanité. Alors comment se fait-il qu’il que certains marcheurs blancs aient des différences ? Par exemple l’un des lord commandant de la Garde de Nuit a rencontré 8000 ans plutôt une marcheuse aux yeux bleus qu’il a faite reine et instaura les sacrifices humains au sein du grand mur, il vivait une vraie relation avec elle.. Un roi et une reine de la nuit qui ont justement été vaincus par les Stark et les peuple libres. Quant aux « officiers » du roi de la nuit, à quoi servent-ils, à part permettre à Arya de mettre à contribution ses talents de sans-visage, ils ne sont là que pour le spectacle et c’est bien dommage de ne pas les avoir vu plus actifs.

Des questions auxquelles nous n’aurons sûrement pas de réponse avant l’arrivée des prochains spin-off. A moins que Bran ne donnent quelques explications sur leur but et origine dans le prochaine épisode ?

Dans tous les cas, il faut s’attendre à encore quelques péripéties intéressante aux cours des 3 dernières heures qu’il nous reste avant de terminer pour de bon cet arc narratif de Game of Thrones.

Les dragons n’ont pas été très utiles dans cet épisode, et c’est tout aussi bien de montrer que malgré leur puissance, il ne peuvent pas tout brûler. De toute manière, le générique nous montre que Port Réal est déjà prête à les affronter, et cette fois je m’attends à voir des dragons capable d’esquiver les projectiles afin de fondre sur Cersei.

Quid de Sam ? Jon l’a vu, il hésite à le sauver, mais le laisse pour au final ne rien faire de plus important. Pourtant, après Bran, Sam est la seconde mémoire du monde en tant que Mestre de la Garde de Nuit. Poste qui a d’ailleurs été précédemment occupé par…  un Targaryen !

Et bon sang, que sont devenu les 2 loups Stark qui vivent encore ?

Le Nord ayant maintenant empêché l’hiver d’arrivé, c’est face au sud que toutes les épées doivent se tourner.

Et vous, qu’avez-vous pensé de la bataille de Winterfell, et qui voyez-vous monter sur le trône de fer ?