[Geek Contest #12] Future is now

La technologie avance à un rythme si rapide qu’on peut dire que le futur est déjà là. Avant même l’arrivée des première technologies, les œuvres de fiction se mêler déjà à la science

Un nouveau mois débute, pour un nouveau Geek Contest proposé par Kavaliero. 5 rubriques 1 thème, ce mois-ci nous avons droit à la science-fiction. Un thème qui fascine toujours autant, nous laissant imaginer un futur technologique des plus intéressants.

Mass Effect (Jeu vidéo)

mass_effect.jpg

Mass Effect nous plonge aux commandes d’une escouade interplanétaire qui doit sauver l’alliance terrestre, avec l’aide d’humains, mais aussi de race extra-terrestre. Un thème plutôt banal pour la science-fiction c’est vrai, mais j’ai adoré la première trilogie et j’imagine tout à fait un futur au sein d’une alliance interplanétaire.

Minority Report (film)

minority_report

Choix très difficile, il y en a tellement que j’aime, mais Minority Report est un de ceux qui m’a le plus marqué, et pourrait arriver, dans le sens ou l’on remplace les médiums par les données internet. C’est d’ailleurs ce que tente de faire la Chine avec un programme similaire, mais comme nous le montre le film, on ne peut pas prédire l’avenir. Le libre-arbitre de l’esprit humain est bien trop complexe pour ça.

Black Mirror (série)

Le concept de Black Mirror est génial car chaque épisode tente de nous montrer les pires dérives technologiques en partant du principe qu’elle sont d’abord utilisé pour une bonne raison. J’attends la prochaine saison avec impatience !

H2G2 (livre)

Un classique parmi les classiques, la référence absolu pour tous les Geek. Celui qui nous pousse à répondre 42 lorsqu’on entend « pourquoi » avant même de connaître le reste de la question. Surtout, n’oubliez pas votre serviette avant de lire tout l’humour de Douglas Adams

Isaac Asimov (personnage célèbre)

asimov

Sans aucun doute mon auteur préféré depuis déjà une bonne dizaine d’années. Isaac Asimov est le père des 4 lois de la robotique qui sont 70 ans après, toujours dans la tête de tous les concepteurs de robots. On lui doit donc le fameux cycle des robots, mais également mon favori, celui des Fondations qui aura droit à sa propre série, et qui a son propre jeu par navigateur sur lequel j’ai passé une partie de mon enfance. D’ailleurs ce n’est pas la première oeuvre d’Asimov qui a le droit à son adaptation puisque I, Robot avec Will Smith et L’homme Bicentenaire avec Robin Williams sont des inspirations direct de ses écrits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :