Atypical : Autisme, indépendance et quête de l’amour

Netflix nous propose régulièrement des séries avec des thématiques originales, tout en nous assurant une production irréprochable, c’est encore le cas avec Atypical qui nous emmène sur les traces d’un jeune autiste en quête d’amour

atypical.jpg

« Ce n’est pas ce que l’on croit »

Une phrase et un thème récurrent de cette première saison, Sam Gardner, incarné à la perfection par Keir Gilchrist (United States of Tara) nous amène souvent cette réflexion, c’est un puits de science, notamment passionné par l’Antarctique. Il s’intéresse à beaucoup de choses car il a un fort besoin de concentration dût à son autisme, mais pour autant, son syndrome n’est pas le sujet principal de la série. Certes il a parfois quelques crises et nous laisse un sentiment de légèreté d’esprits pour ce qui est des compréhensions & interactions sociales, mais c’est avant tout une série basée sur la famille et l’entrée dans le monde adulte.

atypical.gif

Les joies de l’amour

Voilà le vrai thème de cette première saison, qui sera sûrement toujours abordée dans la saison 2, en plus d’autres intrigues. Tout tourne autour de ce sentiment, il y a tout d’abord sa mère, qui malgré une libido débordante, se retrouve être protectrice, très protectrice, trop protectrice même, elle à tendance à en faire beaucoup trop au point qu’on pourrait considérer l’autisme comme une maladie impossible à surmonter, alors que le jeune Sam est en quête d’indépendance. Il travaille d’ailleurs dans un magasin d’électronique, avec son collègue et ami « expert en séduction » aux conseils totalement maladroit.

A l’inverse, sa sœur à un côté à la fois badass et bienveillant, elle le traite tout simplement comme son frère peu importe ce qu’il a, mais ne laisse personne lui faire du mal. Son père, incarné par Michael Rapaport reste cantonné au rôle du quarantenaire niait qui lui va si bien et qu’il joue parfaitement. Il ne faut pas non plus oublier sa psy qui a l’un des rôles les plus importants de cette saison et qui donnent les meilleurs conseils, en bref, elle fait son boulot. Elle le comprend, l’aide à se comprendre lui-même et il lui rend bien puisque c’est la première personne avec qui il arrive à avoir un contact physique sans faire de crise.

atypical1.jpg

Sam est donc à la recherche de l’amour et il le trouve, mais avant de se lancer, et pour être sûr de faire les choses bien, il lui faut une petite amie temporaire. Je rappelle qu’il a quelques difficultés à comprendre la logique sociale et que cela lui paraît tout à fait normal, pour lui ça ne signifie pas jouer avec les sentiments, et c’est comme ça, tout en étant maladroit, qu’il se retrouve à être un personnage très attachant.

Un format court

Netflix nous à une fois de plus régalé avec Atypical, les personnages sont tous très attachant, le trouble autistique n’y est pas traité de façon vulgaire, nous avons le droit à plusieurs rebondissements, et pour une fois, je me suis même laissé surprendre alors que j’ai pris l’habitude de deviner toujours à l’avance ce qu’il va se passer. Je trouve tout de même dommage que le format choisi soit si court, seulement 8 épisodes d’à peine 35 minutes. La série méritait bien 2 épisodes de plus avec cette durée et nous laisse surtout sur une fin dramatique bien qu’attendue et méritée. Heureusement pour nous, Robia Rashid (How I Met Your Mother) nous offrira une seconde saison courant 2018 avec cette fois 10 épisodes de prévues

atypical.gif

 

retrouver aussi toute mes séries sur TvTime

Publicités

3 commentaires sur “Atypical : Autisme, indépendance et quête de l’amour

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑